Home sweet home

Lecture autour de l'habitat

On a tous un chez soi.
Mais rares sont ceux qui peuvent parler de leur maison.
Ou alors on la spécialise : « de campagne », « de famille » .

Encore heureux si l’on n’emploie pas l’affreuse expression de « résidence secondaire » ...
Une maison ne saurait être secondaire, elle ne peut être que première, essentielle, « le lieu primitif ».

 
 
G
M
T
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
[removed]
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer

Contes de Touraine

Lecture autour des contes et légendes de la Toutaine

«  Tourânn et Lygère sont dans un bateau … » 

La Touraine et la Loire sont sources de nombreux contes transmis de générations en générations : on ne compte plus les histoires faisant référence aux légendes ligériennes, à Rabelais et à ses gigantesques héros.

Des récits qui font la part belle au merveilleux et s’adressent à chacun de nous car ils nourrissent notre imaginaire.

Avant d’être un haut lieu de la littérature française, la Touraine a été le terreau d’une foisonnante littérature orale.

 
 
G
M
T
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
[removed]
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer

Attention mon gosier, v'la une averse !

lecture autour de la vigne et du vin

 

 

Des textes avec des raisins dedans…

A travers les vignes, à travers les lignes,

une escapade immobile sur ces histoires de vies

qui grandissent dans les tonneaux

et s’épanouissent dans nos verres…

Histoires de Marie-Hélène Lafon

lecture autour de la ruralité

L'écriture de la romancière est comme le monde qu'elle décrit,

sans fioritures, empreinte de noblesse et de dignité,

irriguée par la puissance de la terre.

 

Histoires de campagne, de villages, de familles rurales, de gens du pays…

Son écriture est ténue, acérée, mais aussi sensible.

Le livre a reçu à l’unanimité du jury, le Goncourt de la nouvelle.

Mignardises

lecture dansée à l'univers minimaliste

 

Une comédienne et une danseuse au service d’extraits littéraires (Plaisirs minuscules de Philippe Delerm) et musicaux (Glass,Moondog, Satie, Part, Mertens) tirés du courant minimaliste. C’est à tour de rôle, ou bien à l’unisson, parfois en canon ou en contrepoint, que les deux interprètes prennent la parole et s’approprient l’espace. Elles manient le corps et la voix, les gestes et les mots, de façon à les faire dialoguer au gré des ostinati. Pour un auditoire lové dans la ouate, le temps d’un instant...

Tout public à partir de 12 ans.

1 / 2

Please reload

  • Facebook INTERLIGNE

© 2023 par Troupe de théâtre. Créé avec Wix.com